ericsson.com
Your location is listed as Global
Login

La technologie au service de la lutte contre le virus Ébola

Quand nous avons appris, il y a quelques mois, que l’épidémie Ébola s’aggravait en Afrique de l’Ouest et que le nombre de cas doublait toutes les trois semaines, la réaction d’Elaine Weidman-Grunewald, Vice-Présidente en charge du développement durable chez Ericsson, a été : « Il faut faire quelque chose. On ne peut pas rester les bras croisés ! »

Corinne Muller 

Directrice marketing et communication

Category, topic & hashtags
Category
Hashtags
#santé

Avec Jeffrey Sachs et son équipe Santé de l’Earth Institute, à l’Université de Columbia, Ericsson s’est mis à chercher une solution qui donnerait au personnel médical local d’Afrique de l’Ouest plus de moyens pour lutter contre le virus. La décision a notamment été prise de fournir plus de 1 000 téléphones mobiles au personnel de santé des communautés touchées par Ébola. Ce sont même des collaborateurs d’Ericsson qui ont décidé de se procurer des téléphones grâce à des dons de collègues d’Afrique subsaharienne. Un outil de surveillance ainsi que des applications donnant des informations sur la prévention et le traitement du virus Ébola ont été installés sur ces téléphones.

Nous avons proposé à nos collègues d’apporter une contribution concrète à cet effort en préprogrammant bénévolement les téléphones avec les applications appropriées et Sami Dob  a été chargé de piloter cette initiative.

Dès que sa nomination a été communiquée au personnel, plusieurs collaborateurs lui ont fait savoir qu’ils se portaient volontaires. La première étape importante, pour lui, a été de constituer rapidement une équipe chargée de coordonner l’initiative et de préparer le programme, en attendant l’arrivée des téléphones en provenance directe de l’usine chinoise. Avec l’aide de collègues travaillant dans le domaine des équipements et de la sécurité, nous avons mis en place des postes de travail dans quatre bâtiments du campus Ericsson, afin de pouvoir installer les applications de santé sur les téléphones. Il fallait que tout soit prêt lorsque les téléphones arriveraient, ce qui impliquait également d’imprimer des affiches et des instructions.

Comme les téléphones devaient être équipés de cartes SIM locales, il fallait télécharger les applications depuis un site externe, autrement dit avoir accès au Wi-Fi pour faciliter les téléchargements. Sami a nommé sur chaque site une équipe de bénévoles dont l’imagination et les compétences ont été extrêmement efficaces. Ils ont, par exemple, créé sur chaque site un point d’accès sans fil à Internet, où chacun pouvait facilement télécharger et installer les applications.

Nos efforts ont reçu un accueil tellement positif que des fournisseurs externes ont également eu envie de participer. Un interlocuteur d’une agence des Nations Unies est même venu au siège d’Ericsson voir ce que nous faisions et s’est dit impressionné par notre initiative.

Nous avons eu la surprise de voir des collègues d’horizons et de départements différents, qui ne se connaissaient pas, travailler ensemble dans une bonne ambiance. C’est un excellent argument pour quiconque veut motiver une équipe : par exemple, nous avions prévu trois jours pour l’installation des applications, les bénévoles passant quand ils voulaient. Mais l’enthousiasme et le nombre de bénévoles ont été tels, que tout a été terminé en quatre heures seulement !

Les 1 000 téléphones dotés de leurs applications sont maintenant prêts à être expédiés à l’Unicef pour distribution au personnel médical local, en Guinée.

Cette initiative est parfaitement en phase avec notre devise, Technology for Good (la technologie à des fins positives), qui est de mettre notre leadership technologique et l’expertise de nos collaborateurs au service de la résolution d’un problème mondial.

The Ericsson blog

In a world that is increasingly complex, we are on a quest for easy. At the Ericsson blog, we provide insight, news and opinion to help make complex ideas on technology, business and innovation simple. If you want to hear from us directly, please head over to our contact page.

Contact us