ericsson.com
Your location is listed as Global
Login

Améliorer la surveillance de la qualité de l’eau grâce aux TIC

Il semble aujourd’hui normal de disposer d’eau propre et de systèmes d’assainissement de base. Pourtant, dans le monde, une personne sur six ne bénéficie pas d’un accès quotidien à l’eau potable et une personne sur trois ne dispose pas de l’eau nécessaire pour satisfaire les besoins d’assainissement de base. Chaque année, ce manque d’eau propre (et les maladies qui en découlent) est responsable d’un nombre considérable de décès.

Lac
Corinne Muller 

Directrice marketing et communication

Category, topic & hashtags
Category

La mesure et la gestion continues de la propreté de l’eau sont coûteuses, fastidieuses et largement inefficaces. Les gouvernements peinent à trouver les ressources nécessaires ainsi que les financements techniques pour mesurer et surveiller la qualité de l’eau. Face à cette situation, de nombreuses organisations locales à but non lucratif ont vu le jour, prenant en considération le défi de la surveillance de l’eau. Dans la plupart des cas, ce réseau de bénévoles utilise des techniques manuelles de collecte et d’analyse de l’eau, qui s’avèrent être lentes, coûteuses et inefficaces.

mike-meyer-proctor-creek-150x150.jpg

Ericsson s’est engagé aux côtés de la Chattahoochee Riverkeeper.

A Atlanta aux Etats-Unis, la Chattahoochee Riverkeeper, affiliée à la Waterkeeper Alliance, qui compte 200 organisations membres, tente de s’attaquer au problème. Le bassin hydrographique qu’elle s’efforce de préserver chaque jour fournit de l’eau potable à plus de 4 millions de personnes depuis une rivière qui s’étend, sur 640 km, de la Géorgie au Golfe du Mexique. Cependant, comme on peut aisément l’imaginer, l’échantillonnage manuel de l’eau sur une rivière d’une telle longueur constitue un vaste défi.

riverkeeper-2014-150x150.jpg

Ericsson et Riverkeeper espèrent pouvoir identifier des tendances et anticiper les problèmes.

S’appuyant sur quelques volontaires locaux, Ericsson s’est engagé aux côtés de la Chattahoochee Riverkeeper pour créer, concevoir, prototyper et déployer des capteurs qui permettent de surveiller les principales caractéristiques de propreté de l’eau de la rivière. En recueillant et en analysant la limpidité, la conductivité, la quantité d’oxygène dissous ou encore le taux de nitrates sur une base continue, Ericsson et Riverkeeper espèrent pouvoir identifier des tendances et anticiper les problèmes. La phase initiale du projet porte sur la création de designs innovants d’un coût inférieur à 200 dollars US. Les dispositifs doivent être étanches, conformes à la Directive européenne RoHS, respectueux de l’environnement et de faible puissance. En outre, ils doivent être durables, faciles à déployer par une seule personne et doivent pouvoir être ancrés dans la rivière.

Dès lors que la collecte de données de ces dispositifs sera devenue auto-suffisante, Ericsson envisage de travailler avec la Riverkeeper et avec d’autres partenaires pour développer des applications utilisables par les citoyens, les gouvernements, les entreprises et les groupes de défense. L’objectif est de surveiller la rivière en temps réel, ce qui est aujourd’hui quasiment impossible. En poursuivant les efforts entrepris, il ne fait aucun doute que le travail amorcé à Atlanta pourra être appliqué n’importe où dans le monde.

bull-sluice-lake-joe-cook-460x300.jpg

Ericsson encourage ses collaborateurs à rechercher sans cesse le moyen de mettre la technologie au service de la bonne cause et à créer des impacts positifs sur les communautés vivant dans les 180 pays où Ericsson exerce ses activités. Ces employés d’Atlanta agissent dans le bien de leur communauté locale mais, au final, cette action pourrait avoir un impact très important dans le monde entier.

The Ericsson blog

In a world that is increasingly complex, we are on a quest for easy. At the Ericsson blog, we provide insight, news and opinion to help make complex ideas on technology, business and innovation simple. If you want to hear from us directly, please head over to our contact page.

Contact us