ericsson.com
Your location is listed as Global
Login

Retour sur les innovations du CES 2019

L’édition 2019 qui s’est déroulée du 8 au 11 janvier à Las Vegas le confirme, nous nous dirigeons à grand pas vers une société du tout connecté, ou l’IoT prend de plus en plus de place.

CES 2019 logo
Category, topic & hashtags

La 5G et l’IoT

La 5G va révolutionner l’industrie de l’IoT. Les objets connectés font déjà partie de notre quotidien. Le marché de la maison connectée est aujourd’hui envahi par la commande vocale, dominée par Amazon Echo et Alexa, talonnés par Google avec son Assistant ; surtout intégré dans des produits tiers.

L’IoT a été la vedette de ce CES 2019 avec de multiples annonces sur l’IoT ou le M2M en connectivité 5G. Pour assurer et garantir la connexion des objets ou machines en très grandes quantités et à haut débit, les solutions sont très prometteuses. Le CES 2019, a été l’occasion pour Broadcom, Intel, Qualcomm… de présenter leurs derniers modems. Qualcomm, par exemple, y a présenté son nouveau modem Qualcomm 9205 LTE, conçu pour prendre en charge une connectivité cellulaire supportant les applications IoT telles que les capteurs assurant le suivi d’équipements, des ‘trackers’, des appareils médicaux, des systèmes de sécurité ou tous systèmes connectés « intelligents ». Ces systèmes, très miniaturisés, sont prévus pour fonctionner 10 ans sur batterie, du fait d’une très faible consommation électrique. La connectivité est conforme aux normes LPWA (Low Power Wide Area), notamment LTE-M, NB-IoT en 5G et 4G) ou en 2G. Le spectre de fréquences va de 450 MHz à 2,1 GHz (plus de 23 bandes possibles). La géolocalisation est intégrée.

Solution à faible coût offrant une longue durée de vie des batteries et une couverture étendue, les technologies LPWA sont en train de remodeler le marché de masse de l’électronique grand public IoT. Les réseaux, les tarifs, les modules et les kits de développement étant prêts à l’emploi, tout ce qu’il manque aux développeurs sont des produits et des solutions innovantes pour créer la prochaine génération d’appareils à commercialiser.

Les technologies LTE IoT constituent le fondement de la manière dont la 5G contribuera à connecter l’univers immense de l’IoT ; potentiellement 6 milliards d’appareils. Ericsson collabore avec des partenaires de l’industrie pour développer et diversifier les cas d’usage de l’IoT, qui s’étendent des Smart Cities aux objets connectés et à la surveillance environnementale.

 

Les véhicules ultra connectés

Depuis quelques années, la plupart des constructeurs automobiles mondiaux privilégient le CES pour présenter leurs innovations. Cette édition 2019 n’a pas dérogé à la règle et a donné un aperçu de la voiture du futur, autonome et connectée. L’industrie des télécoms et semi-conducteurs s’en retrouve dynamisée, puisque la voiture devient un ordinateur mobile doté d’intelligence, qu’il faut sécuriser et connecter à son environnement.

Les annonces ont donc été nombreuses. Nissan y a présenté son nouveau SUV électrique autonome iMx. Navya a fait sensation avec son taxi autonome pouvant accueillir jusqu’à six personnes et pouvant rouler jusqu’à 90 km/h. De son côté, Mercedes-Benz a dévoilé la Smart Fortwo Vision IQ, une voiture électrique 100% autonome destinée à l’autopartage. Ford a annoncé un partenariat avec Qualcomm pour déployer la technologie Cellular Vehicule-to-Everything (C-V2X) sur ses véhicules. Ce standard qui fonctionne sur la 5G permettra à tout véhicule équipé, y compris d’autres marques, d’accéder à des données issues des infrastructures des villes, comme le réseau des feux de la voirie, aux données collectées par les capteurs des autres véhicules, et au flux destiné au divertissement des passagers (vidéo, internet…).

Ainsi Harman, le spécialiste de l’audio et de la connectivité, a présenté une voiture équipée d’un assistant ultra intelligent et capable de faciliter les communications entre les passagers et avec l’extérieur. Mixant assistant intelligent, écran tactile, systèmes de communication et gestion des objets connectés, le système sera intégré dans de premiers véhicules dès 2019.

L’environnement sera personnalisé selon chaque conducteur. Reconnaissance faciale, assistant vocal, dans la voiture de demain tout est automatisé. Le véhicule prend en charge le conducteur, il connaît ses goûts musicaux et ses préférences de conduite. Une fois son visage détecté, le système de navigation et de divertissement affiche le profil de l’utilisateur. Il peut alors accéder automatiquement à ses réglages de conduite, d’écoute de musique, mais aussi à ses playlists Spotify, à ses podcasts préférés, à ses programmes Neflix et à son agenda.

Ericsson, partenaire technologique de Volvo, développe les capacités de streaming à large bande passante, ce qui permettra, à terme, de profiter d’une série en se laissant porter par un véhicule autonome.

Intérieur Volvo

 

 

L’intelligence artificielle omniprésente

L’intelligence artificielle était encore plus omniprésente au CES 2019 qu’en 2018.

Méconnue il y a encore peu, l’intelligence artificielle (IA) est désormais omniprésente dans nos vies, et intégrée à presque tous les objets connectés : reconnaissance vocale, maisons intelligentes…  D’ici quelques années, elle sera nativement intégrée dans l’intégralité des produits intégrant des données. Dès qu’un objet ou un usage génère des données, chiffres, textes, voix, musique ou images, l’IA peut les exploiter pour réaliser des prédictions, de la segmentation, de la classification et de la reconnaissance d’objets ou de personnes dans la vie réelle, les images, vidéos et le langage.

 

L’un des thèmes du CES 2019 était également celui de l’IA « émotionnelle ».

Par exemple, Nuance avec son assistant vocal Dragon Drive pour les automobilistes qui analyse la tonalité de la voix ainsi que les mouvements des yeux et de la tête, permet de détecter certaines émotions et d’adapter la réponse des systèmes embarqués, jusqu’à créer des publicités ciblées en fonction de ce que les passagers et conducteurs observent à l’extérieur du véhicule.

L’intelligence artificielle (IA) va également révolutionner le monde de l’entreprise avec l’automatisation du travail. Dans tous les domaines, le développement de l’apprentissage automatisé et de la technologie prédictive améliore les technologies intelligentes et construit la société de demain.

 

Gageons que 2019 sera marquée par les réflexions sur l’Intelligence artificielle et l’éthique

L’éthique deviendra une considération de premier plan dans le domaine de l’intelligence artificielle. Dans un rapport de l’UE réalisé par un groupe d’experts de haut niveau de la Commission européenne publié en décembre, un certain nombre de « graves préoccupations » pour l’avenir de l’IA ont été mises en évidence, couvrant les questions relatives à la notation des citoyens, l’intelligence artificielle secrète, les technologies d’identification faciale, etc.  Ce rapport sera finalisé en mars 2019 et des recommandations seront formulées.

The Ericsson Blog

Like what you’re reading? Please sign up for email updates on your favorite topics.

Subscribe now

At the Ericsson Blog, we provide insight to make complex ideas on technology, innovation and business simple. In a world that is increasingly complex, we are on a quest for easy.