Skip navigation
Like what you’re reading?

Cinq raisons pour lesquelles la 5G fait la différence

Disponible en English Français
Au cours des trois dernières années, la 5G s’est rapidement imposée dans nos sociétés comme une technologie vitale. Mais en quoi la 5G se différencie de ses prédécesseurs ? Dans cet article, nous décrivons un ensemble de choix stratégiques effectués pour les précédentes générations de mobiles, où un choix unique a dû être effectué. La 5G permet de combiner les options évoquées et offre ainsi des opportunités plus intéressantes, et ce, plus tôt au cours du cycle de déploiement.

Head of 5G Marketing North America

Cinq raisons pour lesquelles la 5G fait la différence

Head of 5G Marketing North America

Head of 5G Marketing North America

L’industrie mobile a effectué cinq choix stratégiques en matière de 4G et s’est focalisée sur : 

  • Le type d’utilisateurs à l’origine du développement, à savoir les consommateurs
  • Le type d’offres de service, à savoir le haut-débit mobile 
  • La nature des services de connectivité, à savoir l’accès universel à internet 
  • La construction des infrastructures, à savoir les réseaux publics 
  • La couverture initiale du réseau, à savoir les zones urbaines et suburbaines 

La 5G ouvre les horizons et décuple les opportunités de chacun de ces cinq domaines, et permet ainsi d’aller bien au-delà de ce qu’a initialement permis la 4G. 

Consommateurs et utilisateurs professionnels

Consommateurs et utilisateurs professionnels

Le lancement de la 4G a été motivé par la demande, en ce sens que le développement technologique des infrastructures et appareils s’est articulé autour des smartphones à destination des consommateurs. Les entreprises ont adopté la technologie grand public grâce à un mouvement plus visible, le BYOD (bring-your-own-device). Plus récemment, en matière de progrès 4G, l’Internet of Things, qui s’appuie sur la 4G, s’est focalisé sur la réexploitation de technologies conçues pour les smartphones, ce qui a permis la création d’appareils tels que les montres connectées, lancées après les smartphones.

La 5G, elle, est un phénomène motivé par l’offre ET la demande depuis le début. Si le marché préexistant de la demande a enregistré un taux de croissance annuel moyen de 0,53 % pour les dix dernières années, le marché de l’offre, lui, a évolué à un taux annuel moyen de 12%. Autrement dit, le segment des consommateurs reste le socle commercial, tandis que le segment commercial représente le potentiel de croissance pour les fournisseurs de services de communication (CSP). 

La 5G donne permet aux entreprises d’avoir une proposition de valeur plus élevée pour la connectivité sans fil. Les normes 5G ont donné la priorité à certains cas d’usage, telles que le massive IoT et le critical IoT. Les CSP adoptent de nouvelles stratégies marketing et forment de nouvelles équipes de vente afin d’aller au-delà de la simple vente de cartes SIM et du trafic de données et de s’ouvrir à la transformation numérique des entreprises. 

Haut débit mobile et accès sans fil

Haut débit mobile et accès sans fil

Le haut débit mobile, caractérisé par ses capacités de couverture et de performance, s’est imposé lors du déploiement de l’infrastructure 4G. La technologie cellulaire, qui offre un accès internet aux appareils mobiles, était alors dominée par les smartphones. Les applications sans-fil fixe 4G ont vu le jour une fois que le haut débit mobile a fait ses preuves dans des secteurs niches.

La 5G est née de l’union entre le haut débit mobile amélioré ET l’accès sans fil fixe (FWA). Le haut débit mobile des smartphones a permis d’élaborer les projets initiaux en termes de couverture ainsi que les stratégies d’introduction des appareils. Aujourd’hui, la moitié des plus de 800 appareils 5G lancés sont des smartphones. Le FWA de la 5G intervient désormais plus tôt au cours du cycle de déploiement et jouera un rôle prépondérant sur le marché. Il devrait par ailleurs passer de 60 millions en 2020 à 180 millions en 2026. Les 100 prochains millions de foyers à être équipés le seront par un mix entre la 4G et la 5G, la 5G devrait en tout équiper 70 millions de foyers d’ici 2026. 

La 5G permet à l’accès sans fil fixe de se poser comme une alternative intéressante au haut débit filaire là où la fibre n’est pas installée et où des infrastructures coaxiales ou en cuivre entravent la performance. La 5G peut être déployée plus rapidement, à un coût moins élevé et avec une synergie élevée entre le haut débit mobile et fixe. 

Usage universel et usage professionnel et critique

Usage universel et usage professionnel et critique

La 4G s’est initialement posée comme un projet commercial homogène, articulé autour d’un service de connectivité internet universel. Chaque application et chaque utilisateur profiterait de la même capacité de réseau. Aujourd’hui, le support peut varier pour des besoins spéciaux des entreprises et les applications critiques selon les réseaux 4G. 

L’architecture réseau et le design de la 5G prennent en charge les trois types de connectivité. Ces types de connectivité optimisent la séparation du trafic, la fiabilité, la disponibilité et la sécurité, qui sont autant de domaines de progression, en termes de normalisation et d’implantation et permettent de placer la barre plus haut en ce qui concerne la prise en charge des réseaux 5G. Un réseau qui prend en charge les trois types de connectivité est en effet fondamental pour les applications qui requièrent un spectre et une infrastructure dédiés. Le FirstNet déployé par AT&T aux Etats-Unis est un parfait exemple de la puissance de ces combinaisons. 

La connectivité critique pour les entreprises concerne les processus commerciaux pour lesquels la performance, la disponibilité et la fiabilité sont supérieures à la moyenne et requièrent des accords de niveau de service (SLA). Les applications critiques, elles, concernent les utilisateurs comme les équipes de premiers secours, qui ont des exigences encore plus hautes et pour lesquels une couverture nationale est vitale. 

Le network slicing est un mécanisme introduit par la 5G, qui consiste à allouer les ressources des réseaux privés ou publics à différents types de connectivité, et ce, de manière dynamique. Cela permet aux infrastructures réseau de jouer un rôle plus important dans la transformation numérique en tant que plateforme prenant en charge des services de connectivité sur-mesure. Nous sommes arrivés à un point où une tranche de réseau ne suffit plus à répondre à tous les cas d’usage. 

Réseaux publics et réseaux privés

Réseaux publics et réseaux privés

Aujourd’hui, les réseaux publics reposent sur la technologie 4G, tandis que les réseaux privés utilisent la technologie WiFi pour une connectivité sans fil. Si la 4G repose sur un spectre sous licence, le WiFi, lui, repose sur un spectre sans licence. Ces silos distincts, qui reposent sur des fournisseurs de services liés à un spectre et à une technologie spécifique, sont en pleine évolution. 

La 4G et la 5G s’étendent au-delà des services publics et s’appliquent désormais aux domaines privés ou hybrides, qui utilisent des spectres sous licence, partagés, ou obtenus par conditions commerciales.  La préférence pour des réseaux privés varie selon le secteur. Les réseaux privés reposent sur un spectre dédié ou partagé. 

Le mouvement des réseaux privés tient à la demande en technologies cellulaires supérieures pour l’utilisation industrielle. La 5G allie la performance d’une infrastructure filaire rigide à la flexibilité des alternatives sans fil non sécurisées et non fiables. 

De nouveaux business modèles adaptés aux réseaux privés/hybrides voient le jour, qui combinent différents spectres, différents actifs de réseau, différents prestataires de services, et différents niveaux de prise en charge des services publics, tels que le haut débit mobile, dont ils ont respectivement la propriété. 

Couverture urbaine & suburbaine et couverture rurale

Couverture urbaine & suburbaine et couverture rurale

Le déploiement de la 4G s’est articulé autour des zones urbaines et suburbaines. Après dix ans, certaines zones des pays développés ne sont toujours pas desservies par la 4G. Les habitants des zones rurales pâtissent souvent d’un retard d’une génération en ce qui concerne les réseaux mobiles, et se contentent d’infrastructures moins performantes. Il s’agissait là d’une situation déplorable mais encore acceptable avant la pandémie, mais aujourd’hui, l’accès à des infrastructures adaptées est fondamental à la survie économique des communautés rurales.

L’accès, et rapidement, à la 5G pour les communautés urbaines, suburbaines et rurales est indispensable. Heureusement, les tendances du marché encouragent actuellement l’implantation des réseaux 5G dans les zones urbaines et suburbaines.  Les premières implantations 5G dans les zones rurales émanent de la collaboration entre des entreprises et des élus visionnaires qui saisissent le potentiel de la 5G, ainsi que de l’aide des subventions gouvernementales. Les élus qui ne prennent pas les devants prennent le risque de se retrouver une génération en retard. 

La vraie valeur de la 5G dans les communautés rurales repose sur trois points. Tout d’abord, les consommateurs habitant en milieu rural obtiennent un accès numérique pour leur travail et leurs loisirs au même titre que leurs pairs urbains ou suburbains. Ensuite, les commerces ruraux ont l’opportunité de rattraper leur retard et de devenir égaux à leurs partenaires économiques. Par exemple, de nombreux secteurs, comme le secteur agricole, le secteur des loisirs de plein air, la production d’énergie verte, resteront ancrés dans les zones rurales et entreprendront une transformation numérique. Enfin, les communautés rurales s’enrichiront d’institutions fondamentales dans les domaines de l’éducation et de la santé, au même titre que les villes. 

Avec une seule infrastructure, la 5G a le potentiel de réduire les deux fossés numériques liés au haut débit mobile et fixe. Même si cela n’est pas possible dans les zones non équipées de la fibre, ou qui le seront seulement dans la décennie à venir, c’est possible dans les zones plus vastes au-delà de l’empreinte de la fibre optique.

Cinq raisons pour lesquelles la 5G fait la différence

Si vous vous demandez si la 5G n’est qu’une autre génération, similaire à la 4G mais plus rapide, j’espère que vous vous souviendrez de la puissance et des cinq aspects mis en évidence dans cet article. La 5G n’est pas définie par un G supplémentaire, mais par différents G sur de multiples fronts. 

Pour des informations détaillées sur la richesse de la 5G, vous trouverez une présentation exhaustive ici

The Ericsson Blog

Like what you’re reading? Please sign up for email updates on your favorite topics.

Subscribe now

At the Ericsson Blog, we provide insight to make complex ideas on technology, innovation and business simple.