Ericsson sponsor de la dixième édition de la Paris Games Week

  • Le gaming constitue l’un des cas d’usages de la 5G, nécessitant un temps de latence le plus bas possible 
  • Ericsson dévoile à l’occasion de la PGW son étude sur les attentes des gamers en France
  • Mobilité et réalité augmentée ressortent comme les moteurs principaux selon le ConsumerLab d’Ericsson
Press release
oct. 30, 2019

Premier salon de jeux vidéo en France avec plus de 320 000 visiteurs, Paris Games Week s’est hissé comme le rendez-vous incontournable du gaming console, mobile et sur ordinateur depuis 10 ans.  C’est également le 3ème événement mondial dans le domaine.

Une occasion exceptionnelle pour Ericsson de mettre l’accent sur l’une des nombreuses applications de la 5G.

Facilitant un gameplay sans latence, immersif et incarnant un boost de potentiel graphique et multi-joueurs, la 5G représente une étape importante pour le secteur du Gaming. Elle devrait être commercialisée en France mi 2020.

 

5% des consommateurs français consomment aujourd'hui 1/3 du temps total de gaming :

Selon l’étude du Consumer Lab d’Ericsson*, une large majorité des consommateurs français comptent sur la 5G pour leur offrir des possibilités de cloud gaming sans latence, ainsi que des opportunités multi-joueurs en ligne en réalité virtuelle d’ici trois ans. Le gaming représente aujourd'hui au niveau mondial 26 % du temps passé sur les media.

 

La 5G comme levier d’un gaming augmenté et en mobilité  

Si 53% des consommateurs français se disent intéressés par du gaming en réalité augmentée, c’est bien 66% des joueurs qui se disent ouverts à cette technologie. 51% d’entre eux déclarent prévoir augmenter leurs usages de RA dans les cinq ans.

 

La répartition des joueurs/ non-joueurs (72%/28%) se verrait demain transformée en un trio joueur/nouveaux joueurs AR/ non joueurs (72%/6%/22%) séduisant un tiers des non-gamers grâce à la réalité augmentée (RA). Les principaux inconvénients de la RA actuelle rapportés par les usagers seront bientôt déconstruits par la 5G : l’inconvénient de l’appareil nomade en jeux (31%) ou la nécessité de lunettes (27%) pourront être évincés par une technologie 5G permettant le nomadisme et une adaptabilité unique.

53% des français sont attirés par le gaming à leur domicile comme en déplacement et 17% jouent hebdomadairement dans les transports.

La 5G répond à cette évolution des usages en offrant une bande passante 10 à 100 fois supérieure et un temps de latence divisé par 10. Comme l’indique AtomicMari, joueuse et cofondatrice de Smosh Games dans le cadre du film Ericsson sur la 5G « libérons le pouvoir de la facilité » : « la technologie 5G vous permet d’être immergé dans le monde virtuel et cela change vraiment tout ».

*Etude « Ready, Steady, Game » réalisée en mars 2019 par le ConsumerLab d’Ericsson auprès d’un échantillon de 7000 personnes âgées de 15 à 69 ans, représentatives de plus de 670 millions de consommateurs (Brésil, Chine, France, Japon, Corée du Sud, Royaume-Uni et Etats-Unis). Cette étude a été complétée par 58 interviews en face à face.