Skip navigation
Like what you’re reading?

Giga – Un voyage pour réduire la fracture numérique

Disponible en English Français
En novembre dernier, j'ai écrit un article au sujet du lancement de l'initiative Giga par l'UNICEF et l'UIT, Giga est un nouveau partenariat pour le développement durable axé sur la connectivité des écoles. L'ambition de Giga est de connecter chaque école à Internet et chaque jeune à l'information. Ainsi, nous leur donnons accès à des opportunités et à des choix multiples - une ambition dont l'importance est décuplée au vu de la situation mondiale actuelle. 
Hashtags
Giga – Un voyage pour réduire la fracture numérique

Un nouveau monde fragmenté 

Au cours des 8 mois écoulés depuis la publication de cet article, le monde a considérablement changé en raison de l'impact de la pandémie de COVID-19. L'importance de la connectivité à des fins éducatives est clairement mise en avant. La pandémie a entraîné des changements d'une ampleur sans précédent dans nos systèmes éducatifs. La fermeture des écoles à l'échelle mondiale signifie qu'environ un milliard d'étudiants et de jeunes à travers la planète sont touchés par les fermetures d'écoles et d'universités dues à l'épidémie de COVID-19. Selon la Coalition mondiale pour l'éducation de l'UNESCO, le 24 juin de cette année, plus de 62 % de la population étudiante mondiale était touchée par des fermetures d’écoles. 

Quand les établissements scolaires ont commencé à fermer, les gouvernements se sont efforcés de proposer des solutions alternatives pour ne pas interrompre l'éducation des nombreux enfants et jeunes scolarisés dans le monde. La connectivité est au cœur de ces solutions. Elle passe par la diffusion des contenus au domicile des élèves grâce à des outils d'apprentissage à distance par internet. Il s’agit aussi de soutenir les enseignants pour qu'ils puissent fournir des conseils en ligne à leurs élèves. 

Avec la fermeture des écoles, le numérique est devenu un outil indispensable pour les élèves et les enseignants afin de poursuivre le processus d'apprentissage. L'accès à la connexion haut débit au sein des écoles et des habitations privées des enseignants et des élèves s'est révélé être une infrastructure indispensable pour assurer l'égalité d'accès à l'éducation pour tous. Le périmètre de l’école s'étend désormais bien au-delà de l’enceinte physique de l'établissement et va jusqu'au domicile des élèves qui en bénéficient. 

 

Une connectivité pour tous 

Certains pays ont rapidement réagi et ont déployé des solutions en ligne, mais le manque d'accès aux réseaux informatiques a entravé leurs efforts. En effet, la crise a mis en évidence que l'accès à internet, même à des fins éducatives, n'est pas réparti de manière équitable pour tous. Elle a aussi prouvé qu’il existe de grands risques que le manque d’accès à internet nuise à la capacité de nombreux enfants à poursuivre leur apprentissage lorsqu'ils ne sont pas scolarisés.  

Les fermetures d'écoles dans le monde entier mettent également en évidence le problème des communautés où les infrastructures sont limitées ou inexistantes. Celles-ci n’ont tout simplement pas accès à l'enseignement à distance et leurs perspectives économiques futures sont limitées. La situation actuelle montre combien il est essentiel d'accélérer la connectivité, l'apprentissage en ligne et d'autres initiatives pour les enfants et leurs communautés. 

Si le manque de connectivité est plus prononcé dans les pays en développement, il est en fait répandu dans le monde entier. Ainsi, au Royaume-Uni, par exemple, on estime que 1,3 million d'enfants en âge d’être scolarisés n'ont pas d'accès internet stable chez eux. De la même façon, les États-Unis ont connu des situations où des familles sans connexion à domicile se sont rendues sur les parkings des écoles de la région pour que leurs enfants aient accès à des connexions WiFi, et terminent ainsi leurs activités d'apprentissage en ligne.   

  

Podcast associé

Nous avons échangé avec Heather Johnson, Responsable Développement durable et Responsabilité d'entreprise chez Ericsson et Charlotte Petri Gornitzka, Directrice générale adjointe des partenariats à l'UNICEF, sur la manière dont les partenaires accélèrent la connectivité dans les écoles. Vous pouvez retrouver nos échanges dans un podcast. 

Écouter le podcast

 

La connectivité des écoles, une priorité 

Où les pays et gouvernements doivent-ils placer leurs efforts pour garantir l'équité dans leur réponse aux besoins éducatifs des enfants et des jeunes ? Dans un récent billet de blog, Harry Patrinos de la Banque mondiale, propose quelques idées pratiques pour assurer une plus grande égalité d’accès à la connectivité, à des fins éducatives : 

  1. Cibler les programmes pour permettre aux enfants les plus vulnérables de bénéficier d'équipements et de connectivité.
  2. Améliorer la connectivité des écoles qui en ont le plus besoin
  3. Améliorer le financement des programmes et matériels numériques (bibliothèques virtuelles, cours en ligne, matériel d'apprentissage, etc.)
  4. Améliorer les capacités des écoles en matière de télécommunication pour qu'elles puissent dispenser un enseignement en ligne.

  

Comme l'a indiqué la Banque mondiale, il est essentiel d’établir une relation entre les écoles afin d’assurer l'égalité d'accès aux possibilités d'éducation. Connecter les écoles est également le principal objectif de l'initiative Giga, pour laquelle Ericsson a récemment annoncé son soutien dans le cadre d'un partenariat mondial avec l'UNICEF. Malgré les restrictions actuelles dans de nombreux pays, Giga reconnaît l'importance de connecter les établissements scolaires. En effet, ces derniers pourront être utilisés comme point central pour apprendre et proposer des activités communautaires. Les écoles représentent un énorme potentiel pour améliorer la qualité de la culture digitale, en particulier dans les zones les plus reculées. Les écoles aussi sont un point de départ idéal pour relier les familles et les communautés non connectées car elles représentent un indicateur de succès tangible et mesurable. 

Depuis l'annonce faite à la fin de l'année dernière, l'équipe Giga a mis en évidence quatre piliers essentiels à la création des infrastructure nécessaires pour fournir une connectivité digitale significative à un pays entier, à chaque communauté et à chaque citoyen. 

La première étape concerne la cartographie de la connectivité des écoles – ces dernières sont utilisées pour identifier la demande de connectivité à la fois dans les écoles elles-mêmes mais aussi dans les communautés environnantes dans le monde entier. Dans cette première étape cruciale vers la connexion des écoles, Ericsson a récemment annoncé comment elle soutiendra l'UNICEF grâce à un financement, ainsi que par des compétences en data engineering et en data science pour accélérer la cartographie de la connectivité des écoles.  

L'objectif final est de développer une solution qui soutienne Giga en toute circonstance par la collecte, la validation, l'analyse, le suivi et la visualisation des données de connectivité scolaire en temps réel. La visualisation permettra à Giga d'agréger la demande et de collaborer avec les gouvernements et le secteur privé pour financer et connecter durablement les écoles, puis de concevoir et de déployer des interventions numériques pour soutenir un apprentissage ininterrompu afin de renforcer l’autonomie des enfants et des jeunes. 

Pour plus d'informations sur Giga et son avancée, consultez le site de Giga : https://Gigaconnect.org. Vous pouvez également visiter le site Connect To Learn d'Ericsson pour en savoir plus sur l'initiative d'Ericsson en matière d'inclusion numérique, axé sur l'éducation. 

Pour en savoir plus

Lisez notre article L’heure est aux compétences : L'impact de la technologie sur l'éducation, l'inclusion et le travail 

Découvrez ce qui se passe lorsque des filles sont à la tête d’un aménagement de l’espace public. 

The Ericsson Blog

Like what you’re reading? Please sign up for email updates on your favorite topics.

Subscribe now

At the Ericsson Blog, we provide insight to make complex ideas on technology, innovation and business simple.