Breaking the energy curve: comment déployer la 5G sans augmenter la consommation d'énergie

Available in English Français

Le dernier rapport d'Ericsson, "Breaking the energy curve", met en évidence une approche réseau unique permettant une croissance exponentielle du trafic de données sans augmenter la consommation d'énergie.

Breaking the energy curve

Ericsson estime que le coût énergétique annuel mondial de l'exploitation des réseaux mobiles s'élève à environ 25 milliards de dollars. Du point de vue des coûts comme de l'empreinte carbone, l'énergie est l'un des plus grands défis du secteur. Si la 5G est déployée de la même manière que les générations précédentes afin de répondre à la demande croissante de trafic, la consommation énergétique des réseaux mobiles augmentera de manière spectaculaire.

"Breaking the energy curve" est un nouveau rapport dans lequel Ericsson décrit une approche réseau unique, pour réduire la consommation d'énergie et les émissions de carbone dans les réseaux mobiles.

Interview with Mats Pellbäck Scharp, Head of Sustainability at Ericsson

Interview with Mats Pellbäck Scharp, Head of Sustainability at Ericsson

Entretien avec Mats Pellbäck Scharp, responsable du développement durable chez Ericsson.

 

Dans ce rapport, Ericsson souligne les économies qui peuvent être réalisées en préparant le réseau avec des solutions technologiques de pointe, en activant des logiciels d'économie d'énergie, en construisant des réseaux 5G avec précision et en exploitant intelligemment l'infrastructure des sites. Le rapport de 12 pages présente également des cas clients concrets ayant un impact positif sur la consommation énergétique et la réduction de l'empreinte carbone.

Des solutions pour briser la courbe énergétique sont disponibles et sont prêtes à être mises en œuvre pour préparer ou soutenir le déploiement de la 5G. Ericsson a analysé certains des déploiements 5G les plus ambitieux au monde et peut constater qu’il est possible de briser cette courbe.

Selon Erik Ekudden, Senior Vice-Président et Chief Technology Officer d’Ericsson : "Avec ce nouveau rapport, nous répondons à la question à un milliard : est-il possible de quadrupler le trafic de données sans augmenter la consommation énergétique ? Nous pensons que ce n'est pas seulement une option, mais une responsabilité de l'industrie. Nous partageons maintenant nos vues sur la manière dont l'industrie peut y parvenir".

Ericsson, en collaboration avec des clients de premier plan et des organisations internationales, a défini des objectifs en matière d'émissions carbone afin de limiter le réchauffement climatique à moins de 1,5 °C. Ericsson a également été l'une des premières entreprises à se fixer des objectifs de 1,5°C approuvés par la « Science-Based Targets Initiative » (SBTi).

 

Découvrez l'intégralité du rapport ici