Skip navigation

Ericsson publie ses résultats du 1er trimestre 2022

Disponible en English Français Svenska 简体中文
Press release
Apr 21, 2022 07:49 (GMT +00:00)

Commentaires de Börje Ekholm, Président et CEO d'Ericsson

Nous continuons à mettre en œuvre notre stratégie visant à devenir un fournisseur d'infrastructure mobile de premier plan et à établir une activité Entreprise ciblée. Nous constatons une forte dynamique commerciale et nos investissements dans la technologie et dans une chaîne d'approvisionnement résiliente nous ont permis de continuer à gagner des parts de marché et à tenir nos engagements envers nos clients malgré les défis d’approvisionnement au niveau mondial.

Au cours du trimestre, nous avons enregistré une croissance organique des ventes[1] de 3%. La marge brute de 42,3% (42,8%) indique une certaine stabilité tout en absorbant les augmentations de coûts dans la chaîne d'approvisionnement. Notre marge EBITA s'est établie à 11,0%, ajustée pour tenir compte de la réévaluation des participations et de la provision liée à la Russie.

L'invasion de l'Ukraine par la Russie et la catastrophe humanitaire qui en résulte constituent un revers majeur pour le monde. Alors que l'infrastructure mobile est essentielle pour les communications en Russie, il a été clair dès le début de l'invasion que les affaires en Russie devraient être reconsidérées. Suite aux sanctions actuelles, nous avons annoncé une suspension indéfinie de nos activités concernées en Russie et avons enregistré une provision pour dépréciation d'actifs et autres coûts extraordinaires de -0,9 milliard de couronnes suédoises au premier trimestre. Nous continuerons à surveiller la situation et à y répondre au jour le jour, en donnant la priorité à la sécurité et au bien-être de notre personnel.

Dans notre activité principale d'infrastructure mobile, nous prévoyons un cycle d'investissement plus long par rapport aux générations mobiles précédentes, car la large utilisation des applications de la 5G entraînera un besoin continu d'augmenter la capacité. Le leadership technologique est le moteur de notre compétitivité et, au cours du trimestre, nous avons investi -10,7 (-9,6) milliards de SEK en R&D.

Le chiffre d'affaires des réseaux[1] a connu une croissance organique de 4% au premier trimestre, reflétant le renforcement continu de notre position sur le marché. La marge brute s'est établie à 44,7% (46,1%). Les ventes de logiciels varient d'un trimestre à l'autre, et un certain contrat annuel de logiciels d'un milliard de couronnes suédoises, qui est normalement enregistré au premier trimestre, a été cette année reporté au second trimestre. La marge brute a également subi l'impact négatif des investissements proactifs dans la résilience de la chaîne d'approvisionnement. Un travail acharné dans l'ensemble de l'organisation nous a permis de tenir nos engagements envers les clients malgré les défis de la chaîne d'approvisionnement mondiale. Nous continuons également à augmenter nos investissements en R&D afin d'étendre notre leadership. La R&D a augmenté de -1 milliard de couronnes suédoises par rapport à l'année précédente et est principalement liée à notre portefeuille de Cloud RAN, qui offre aux clients des options de déploiement plus flexibles, et aux ASIC de nouvelle génération qui offrent des performances radio, des économies d'énergie et une réduction de l'encombrement à la pointe du secteur. Nous prévoyons un retour sur investissement attractif à long terme, similaire à celui des dernières années.

Le chiffre d'affaires organique[1] des services numériques a baissé de 2 % par rapport à l'année précédente au cours du trimestre et l'EBIT s'est élevé à -1,4 milliard de couronnes suédoises. Nous construisons une plateforme solide pour l’activité Digital Services et le développement des ventes dans le portefeuille 5G cloud natif est encourageant avec une croissance à deux chiffres, bien que partant d'une base faible. Cependant, le résultat global du trimestre n'est pas satisfaisant. L'objectif d'une perte limitée pour 2022 est un défi, surtout à la lumière des investissements accrus en R&D dans l'orchestration des services et le portefeuille 5G. Nous nous concentrons désormais davantage sur l'accélération de la croissance des ventes et sur l'efficacité pour améliorer la rentabilité.

Pour saisir les opportunités sur un segment Entreprise en forte croissance, nous nous concentrons sur deux domaines spécifiques. Le premier est celui des réseaux sans fil pour les entreprises, où nous proposons déjà des solutions pré-packagées faciles à utiliser. Cradlepoint a enregistré une forte croissance au premier trimestre, alors que la couverture 5G augmente sur la bande C aux États-Unis. Nous constatons également un intérêt croissant pour notre portefeuille 5G dans les réseaux privés. En outre, nous augmentons les investissements dans notre organisation Entreprise.

L'autre domaine d'intérêt est une plateforme de réseau mondiale, qui sera construite sur des interfaces unifiées mondiales, appelées API. Les développeurs et les entreprises seront en mesure de créer de nouveaux cas d'usage et de nouvelles expériences, comme la vidéo de haute qualité ou XR sur le réseau 5G, ce qui permettra aux opérateurs et à l'industrie de monétiser l'investissement dans le réseau différemment. Ericsson a l'intention de jouer un rôle majeur dans la construction de la plateforme API. Grâce à notre intention, annoncée précédemment, d'acquérir Vonage – avec plus d'un million de développeurs, 120 000 entreprises clientes et une infrastructure API éprouvée et évolutive - nous serons en bonne position pour réaliser cette ambition.    

Les revenus des licences de propriété intellectuelle d'Ericsson au 1er trimestre ont été affectés par plusieurs accords de licence de brevets arrivant à expiration et en attente de renouvellement, ainsi que par les négociations de licences 5G. Nous sommes confiants dans notre position forte en matière de 5G et dans notre portefeuille de brevets de premier plan, ce qui nous place en bonne position pour conclure les renouvellements de licences en attente et futurs. Les revenus des contrats de licence des droits de propriété intellectuelle actuels sont estimés à 1,0-1,5 milliard de SEK au deuxième trimestre. L'impact réel sur les revenus dépendra du calendrier ainsi que des termes et conditions des nouveaux accords.

Nous nous entretenons actuellement avec le ministère de la Justice (DOJ) au sujet des avis de violation qu'il a émis relativement à l'accord de poursuite différée. La résolution de ces questions pourrait entraîner une série d'actions de la part du DOJ, et pourrait probablement inclure des paiements monétaires supplémentaires, dont l'ampleur ne peut être estimée de manière fiable à l'heure actuelle. Comme ce processus est en cours, nous restons limités dans ce que nous pouvons dire sur les événements passés couverts par l'enquête sur l'Irak et sur notre engagement en cours sur cette question. Nous nous engageons pleinement à coopérer avec le DOJ et notre travail pour renforcer davantage notre programme d'éthique et de conformité, nos contrôles et notre culture reste une priorité absolue. C'est en fait notre programme de conformité amélioré qui nous a permis d'identifier la mauvaise conduite en Irak qui a commencé au moins en 2011.

À la lumière des défis de la chaîne d'approvisionnement mondiale, nous avons décidé de créer un stock tampon de composants vitaux afin de garantir le respect des engagements de livraison auprès de nos clients. Au cours du trimestre, cela a eu un impact important sur le niveau des stocks et, par conséquent, le flux de trésorerie disponible avant M&A s'est élevé à -1,7 (+1,6) milliard d'euros.

Nous sommes bien positionnés pour poursuivre notre avancée stratégique. L'activité d’infrastructure mobile restera notre cœur de métier et nous ne ménagerons pas nos efforts pour renforcer notre position dans ce domaine. Notre ambition est de poursuivre la croissance et le développement de cette activité en fonction de la croissance du marché et des gains de parts de marché. Dans le secteur Entreprise en pleine croissance, nous constatons une bonne traction pour notre portefeuille avec Cradlepoint et les réseaux privés. Nous continuons à travailler pour conclure l'acquisition de Vonage au cours du premier semestre 2022 et pour commencer à développer la plateforme réseau mondiale.

Grâce à nos investissements dans nos activités principales et d'Entreprise, ainsi que dans notre culture, nous sommes déterminés à continuer de faire d'Ericsson une entreprise plus forte et plus résiliente, tout en la plaçant sur une trajectoire de croissance plus élevée. Notre objectif principal est d'accélérer le rythme pour atteindre notre objectif à long terme d'une marge d'EBITA de 15-18% et notre ambition est d'atteindre cet objectif au plus tard dans 2-3 ans.      

Börje Ekholm, Président et CEO d’Ericsson

[1] Ventes ajustées pour les unités et des devises comparables.

SEK b. Q1
2022
Q1
2021
YoY
change
Q4
2021
QoQ
change
Net sales 55.1 49.8 11% 71.3 -23%
 Sales growth adj. for comparable units and currency[1]  3%
Gross margin[1]  42.3% 42.8% 43.2%
EBIT  4.7 5.3 -10% 11.9 -60%
EBIT margin[1]  8.6% 10.6% 16.6%
Net income  2.9 3.2 -8% 10.1 -71%
EPS diluted, SEK  0.88 0.96 -8% 3.02 -71%

Measures excl. restructuring charges[1]
Gross margin excluding restructuring charges  42.3% 42.9% 43.5%
EBIT excluding restructuring charges  4.8 5.3 -10% 12.3 -61%
EBIT margin excluding restructuring charges  8.7% 10.7% 17.3%
Free cash flow before M&A  -1.7 1.6 13.5
Net cash, end of period  65.2 43.0 52% 65.8 -1%

[1] Les mesures financières non IFRS sont rapprochées à la fin du présent rapport avec les postes les plus directement rapprochables des états financiers.

Lien vers le rapport complet ici

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX: 

www.ericsson.com/fr

Twitter Ericsson France

Facebook Ericsson France

Ericsson Blog

Youtube Ericsson France

CONTACTS PRESSE: 

Ericsson France

Laetitia Suizdak - Responsable Communication

medias.france@ericsson.com

A PROPOS d'ERICSSON

Les réseaux hautement performants d'Ericsson assurent la connectivité de milliards de personnes chaque jour. Depuis près de 150 ans, nous sommes des pionniers dans la création de technologies de communication. Nous proposons des solutions de communication mobile et de connectivité aux fournisseurs de services et aux entreprises. Avec nos clients et nos partenaires, nous faisons du monde numérique de demain une réalité. www.ericsson.com