Skip navigation

Ericsson publie ses résultats pour le 4ème trimestre et l’ensemble de l’année 2023

Disponible en English Français Svenska
Press release
Jan 23, 2024 15:49 (GMT +00:00)

Faits marquants de l’année 2023

  • Le chiffre d'affaires organique [1] du Groupe a baissé de -10%, impactés par une baisse des ventes de l’activité Réseaux de -15%, partiellement compensé par une croissance de 11% du segment Entreprise. Le chiffre d'affaires a atteint 263,4 (271,5) milliards de SEK.
  • Le revenu brut hors charges de restructuration est de 104,4 (113,5) milliards de SEK, principalement lié à l'activité Réseaux. La marge brute hors charges de restructuration est de 39,6 % (41,8 %). Le revenu brut déclaré est de 101,6 (113,3) milliards de SEK avec une marge brute de 38,6 % (41,7 %).
  • L'EBITA hors charges de restructuration s'est élevé à 21,4 (29 ,5) milliards de SEK avec une marge d'EBITA de 8,1 % (10,9 %). L'EBITA était de 14,9 (29,1) milliards de SEK avec une marge de 5,7 % (10,7%).
  • L'EBIT est de -20,3 (27.0) milliards de SEK, affecté par une dépréciation de 31,9 milliards de SEK du goodwill, enregistré en Q3, lié à l'acquisition de Vonage.
  • Le résultat net (perte) est de -26,1 SEK (19,1). Le bénéfice par action dilué est de -7,94 SEK (5,62). Le résultat net a été affecté par une dépréciation du goodwill de -31,9 milliards de SEK et par une dépréciation de -6,5 milliards de SEK (-0,4 milliard de SEK) de charges de restructuration.
  • Le flux de trésorerie disponible avant les fusions et acquisitions est de -1,1 (22,2) milliard de SEK. La trésorerie nette à la fin de l’année 2023 était de 7,8 milliard de SEK, (23,3).
  • Un dividende pour 2023 de 2,70 SEK (2,70) par action sera proposé à l'AGM par le conseil d'administration

Commentaires de Börje Ekholm, Président et CEO d'Ericsson

En 2023, nous avons continué à mettre en œuvre notre stratégie visant à renforcer notre leadership dans les réseaux mobiles, à développer notre activité Entreprise et à mener une transformation de notre culture. Nous avons terminé l'année 2023 avec une marge d'EBITA2 de 11,4 % et un contrat historique de 14 milliards de dollars sur 5 ans.

Malgré des vents contraires et un marché des réseaux mobiles très faible, nous avons été en mesure de générer un EBITA2 pour l'ensemble de l'année de 21, 4 milliards de couronnes suédoises. Même si les actions que nous avons prises pour améliorer les performances portent leurs fruits, nous ne sommes pas satisfaits de notre rentabilité et il y a encore du travail à faire. Pour 2024, nous nous attendons à ce que le marché hors de Chine continue de décliner, avec des incertitudes similaires à celles rencontrées en 2023. Dans ce contexte, nous restons pleinement concentrés sur la gestion des éléments relevant de notre contrôle, notamment l'efficacité opérationnelle et une gestion rigoureuse des coûts. Nous sommes confiants dans notre stratégie et nous nous engageons à créer de la valeur à long terme pour nos actionnaires.

Un quatrième trimestre solide dans un environnement difficile

Grâce à une exécution ciblée et à une résilience accrue, nous avons été en mesure de nous adapter à un environnement difficile et d'enregistrer des résultats solides au quatrième trimestre. Alors que le chiffre d’affaires du Groupe1 a diminué organiquement de -17% par rapport à l'année précédente, l'EBITA2 a atteint 8,2 milliards de couronnes suédoises avec une marge d'EBITA[2] de 11,4%. En mettant l'accent sur la rentabilité, nous avons pu dégager une marge brute2 de 41,1%, une augmentation en glissement annuel si l'on tient compte de l'élément rétroactif des recettes tirées des droits de propriété intellectuelle au 4ème trimestre 2022. Nos investissements dans la résilience géopolitique se sont poursuivis à un niveau élevé.

Le chiffre d'affaires organique de l'activité Réseaux1 a diminué de -23% par rapport à l'année précédente car les clients ont continué à se concentrer sur leur trésorerie. Les ventes en Inde ont baissé par rapport au trimestre précédent car le marché a commencé sa transition vers des niveaux d'investissement normalisés après un rythme de déploiement sans précédent. La marge brute2 du 4ème trimestre par rapport au trimestre précédent a augmenté pour atteindre 43,2 %.

Pour l’activité Cloud Software & Services nous avons atteint notre objectif d'EBITA2 pour atteindre au moins le seuil de rentabilité en 2023, avec un EBITA2 de 2 milliards de couronne suédoises au quatrième trimestre et de 1,7 milliard de couronne suédoises pour l'ensemble de l'année. Nous continuons à améliorer la discipline commerciale, l'automatisation et l'efficacité des livraisons, en nous focalisant sur la rentabilité à long terme

Les ventes de l’activité Enterprise 1 ont connu une croissance organique de 7 % par rapport à l'année précédente, principalement grâce aux ventes de l’activité Enterprise Wireless Solutions. L'EBITA2 (pertes) est resté stable par rapport à l'année précédente, impacté négativement par une dépréciation de stock dans l’activité Enterprise Wireless Solutions.

Une forte collecte de trésorerie et un fonds de roulement libéré par la conclusion de grands projets de déploiement ont permis de dégager un flux de trésorerie libre avant fusions et acquisitions de 12,5 milliards de couronnes suédoises au 4ème trimestre. Nous visons à revenir à notre objectif à long terme de 9-12% du chiffre d'affaires net dès que possible.

Nous avons atteint l’objectif de réduction des coûts bruts de 12 milliards de couronnes suédoises, dont la moitié a eu un impact positif sur le compte de résultat en 2023, le reste devant être réalisé dans le courant de l'année 2024. Compte tenu des perspectives du marché, nous continuerons de mettre l'accent mis sur la discipline en matière de coûts. 

Piloter la mise en œuvre de notre stratégie

Notre premier pilier stratégique consiste à renforcer notre leadership dans les réseaux mobiles. Le leadership technologique est au cœur de notre stratégie, permettant aux clients de construire des réseaux de haute performance, programmables et ouverts pour offrir une expérience client supérieure, maximiser le retour sur investissement (ROI) et accélérer l'innovation commerciale. Grâce à notre technologie de pointe, les clients peuvent réduire leur coût total de possession, réduire les investissements non stratégiques et réorienter une plus grande partie des dépenses d'investissement vers des infrastructures de réseau génératrices de revenus, ce qui permet d'accélérer la modernisation du réseau, comme le prouve la signature de contrat historique au 4ème trimestre.

Avec notre deuxième pilier stratégique, l'expansion dans l’activité Entreprise, nous visons à créer de nouvelles opportunités de monétisation pour nos clients. De nombreux opérateurs se battent pour obtenir un bon retour sur investissement avec les modèles de monétisation actuels. En offrant des API de réseau aux développeurs et aux entreprises, nous permettons de créer de nouvelles sources de revenus pour les opérateurs, et de nouvelles applications qui exploitent les capacités du réseau. Nous constatons une bonne traction avec des clients pionniers qui partagent notre enthousiasme. En outre, nos offres dans le domaine des solutions sans fil pour les entreprises élargissent le marché de la technologie mobile haute performance dans les entreprises.

2023 a été une année au cours de laquelle nous avons continué à construire et à transformer notre culture en mettant l'accent sur une prise de décision forte et une gestion des risques solides, une surveillance et une responsabilité efficaces. Les normes éthiques doivent être au centre de tout ce que nous faisons et devenir notre force face à la concurrence.

Perspectives d’avenir

Le secteur des réseaux mobiles continue à présenter des défis. Nous nous attendons à ce que les incertitudes actuelles du marché perdurent jusqu'en 2024, avec un nouveau déclin du marché RAN en dehors de la Chine, car nos clients restent prudents et le rythme des investissements se normalise en Inde. Le nouveau contrat américain commencera à monter en puissance au second semestre 2024.

La demande sous-jacente résultant de la croissance du trafic de données et du stade précoce de déploiement de la 5G nécessitera des investissements supplémentaires dans les réseaux. Selon nous, les niveaux d'investissement actuels sont insoutenables pour de nombreux opérateurs. Nous sommes donc confiants qu'une reprise du marché devrait se matérialiser. Cependant, le moment de la reprise du marché est en fin de compte entre les mains de nos clients. Il est essentiel pour nous d'être à la pointe de la technologie tout en nous concentrant sur l'efficacité opérationnelle, afin de nous assurer que nous serons bien positionnés lorsque le marché se redressera. Notre solide portefeuille de droits de propriété intellectuelle (DPI), qui compte plus de 60 000 brevets, nous donne de grandes possibilités d'accroître nos recettes de licences, en continuant à veiller à ce que la valeur totale soit reconnue dans tous les contrats.

Notre objectif est de faire d'Ericsson une entreprise plus rentable en nous appuyant sur une position de leader dans l'infrastructure mobile et sur des activités de plate-forme pour Entreprises à forte croissance.

Je tiens à remercier tous mes collègues pour leur engagement dans la mise en œuvre de notre stratégie. Avec nos clients, nous sommes bien positionnés pour façonner l'avenir de l'industrie.

Börje Ekholm, Président et CEO d'Ericsson

[1] Chiffre d'affaires ajusté en fonction des unités comparables et des taux de change

[2] Hors charges de restructuration

 

SEK b. Q4
2023
Q4
2022
YoY
change
Q3
2023
QoQ
change
Jan-Dec
2023
Jan-Dec
2022
YoY
change
Net sales 71.881 85.980 -16% 64.473 11% 263.351 271.546 -3%
Sales growth adj. for comparable units and currency[2] -17% -10%
Gross margin[2]  39.8% 41.4% 38.4% 38.6% 41.7%
EBIT (loss)  5.848 7.853 -26% -28.908 -20.326 27.020
EBIT margin[2]  8.1% 9.1% -44.8% -7.7% 10.0%
EBITA[2]  6.694 9.049 -26% 3.828 75% 14.912 29.071 -49%
EBITA margin[2]  9.3% 10.5% 5.9% 5.7% 10.7%
Net income (loss)  3.409 6.190 -45% -30.491 -26.104 19.112
EPS diluted, SEK  1.02 1.82 -44% -9.21 -7.94 5.62
Measures excl. restructuring charges[2]
Gross margin excluding restructuring charges  41.1% 41.5% 39.2% 39.6% 41.8%
EBIT (loss) excluding restructuring charges  7.368 8.081 -9% -28.020 -13.805 27.419
EBIT margin excluding restructuring charges  10.3% 9.4% -43.5% -5.2% 10.1%
EBIT excluding restructuring and goodwill impairments  7.369 8.081 -9% 3.877 90% 18.093 27.418 -34%
EBIT margin excluding restructuring and goodwill impairments  10.3% 9.4% 6.0% 6.9% 10.1%
EBITA excluding restructuring charges  8.214 9.277 -11% 4.716 74% 21.433 29.470 -27%
EBITA margin excluding restructuring charges  11.4% 10.8% 7.3% 8.1% 10.9%
Free cash flow before M&A  12.464 16.866 -26% -0.540 -1.084 22.196
Net cash, end of period  7.832 23.319 -66% 1.610 386% 7.832 23.319 -66%

[1] Sales adjusted for comparable units and currency 

[2] Non-IFRS financial measures are reconciled at the end of this report to the most directly reconcilable line items in the financial statements

 

 

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX: 

www.ericsson.com/fr

Twitter Ericsson France

Facebook Ericsson France

Ericsson Blog

Youtube Ericsson France

CONTACTS PRESSE: 

Ericsson France

Laetitia Suizdak - Responsable Communication

medias.france@ericsson.com

A PROPOS d'ERICSSON

Les réseaux hautement performants d'Ericsson assurent la connectivité de milliards de personnes chaque jour. Depuis près de 150 ans, nous sommes des pionniers dans la création de technologies de communication. Nous proposons des solutions de communication mobile et de connectivité aux fournisseurs de services et aux entreprises. Avec nos clients et nos partenaires, nous faisons du monde numérique de demain une réalité. www.ericsson.com