Skip navigation

Ericsson fournit une connectivité améliorée aux fans pendant la Coupe du monde de rugby grâce à la 5G

Disponible en English Français Italiano
  • Le déploiement à grande échelle de la 5G par Ericsson, y compris en bande moyenne (gamme de fréquences qui offre une couverture et une capacité optimales, ainsi que des vitesses élevées), offrira une connectivité supérieure aux spectateurs qui assisteront à la Coupe du monde de rugby en France
  • Le leadership de la France dans le déploiement de la 5G en bande moyenne permet au pays de répondre aux demandes de connectivité élevées d'un nombre record de fans nationaux et internationaux dans plusieurs villes accueillant des matchs de la Coupe du monde
  • La 5G transforme l'expérience des spectateurs, en permettant des moments interactifs et une connectivité ininterrompue, même dans des environnements à forte densité de trafic mobile
Press release
Sep 08, 2023
#5G
Un fan filme un événement sportif sur son smartphone dans un stade

Alors que le monde se prépare à la très attendue Coupe du monde de rugby 2023 qui débutera en septembre, les supporters qui assisteront à l'événement peuvent s'attendre à bénéficier d'une connectivité supérieure grâce au déploiement à grande échelle de la technologie radio 5G d'Ericsson, y compris dans la bande moyenne.

La France, pionnière en Europe pour le déploiement de la bande moyenne 5G (3,5 GHz), est bien placée pour répondre aux vastes besoins de connectivité attendus par le nombre record de fans nationaux et internationaux qui se rendront dans la capitale française et dans les huit autres villes qui accueilleront des matchs de la Coupe du monde. La France dispose déjà d'une couverture réseau 5G étendue et de haute qualité. Selon les derniers chiffres publiés par l'Arcep1 (l'autorité de régulation des communications électroniques), au 31 mars 2023, la France avait déployé 41 789 sites 5G, dont plus de la moitié (22 134) pour la bande 3,5 GHz.

La 5G est en train de transformer l'expérience traditionnelle du spectateur, en fournissant une plateforme pour les fans présents physiquement lors d'événements et ceux qui les regardent partout dans le monde, pour co-créer et partager des moments interactifs qui mélangent les mondes physique et numérique. La bande moyenne sera un outil essentiel pour permettre aux fans de profiter de ces expériences lorsqu'ils assistent à des matchs, en offrant un compromis optimal entre des vitesses élevées, la capacité et la couverture. Les supporters bénéficieront ainsi d'une connectivité ininterrompue et transparente, même dans des environnements à forte densité de trafic mobile, où qu'ils se trouvent dans le pays. L'engagement d'Ericsson à fournir des expériences de connectivité supérieures s'aligne sur les demandes en constante évolution des amateurs de sport, qui partagent et consomment de plus en plus de flux vidéo HD en direct lors d'événements majeurs.

Christian Leon, PDG d'Ericsson France, a déclaré: "Nous nous attendons à un grand enthousiasme de la part des supporters français et internationaux lors de la Coupe du monde de rugby 2023. Les solutions d'Ericsson permettront aux supporters de profiter d'expériences mobiles à haut débit.  Le leadership de la France dans le déploiement de la 5G en bande moyenne répondra aux fortes demandes de connectivité des supporters qui voudront rester connectés et partager ces moments intenses avec leurs familles et leurs communautés en temps réel."

En dehors de l'expérience des spectateurs, la 5G permet aux athlètes et aux équipes de s'entraîner et de jouer au mieux. En préparation de la Coupe du monde, Ericsson et Vodafone ont collaboré avec l'équipe nationale irlandaise de rugby pour utiliser la technologie de pointe 5G Mobile Private Network (MPN) pour la capture et l'analyse en temps réel des données de performance, ce qui permet d'améliorer la communication et le retour d'information entre les entraîneurs et les joueurs.

Selon le dernier rapport d'Ericsson sur la mobilité pour juin 2023, 17 % des utilisateurs en Europe consomment plus de 20 Go par mois et génèrent 81 % du trafic total. Le partage de vidéos s'avère être l'influence la plus significative sur le volume de données mobiles échangées.

1https://www.arcep.fr/cartes-et-donnees/nos-cartes/5g/derniers-chiffres.html